Le blog de La Granvillaise

Désarmement de la Granvillaise

25 Novembre 2014, 12:29pm

Publié par AVGG

Arrivée petit matin, elle est là arrimée au quai du commerce on lui a fait une place entre deux chalutiers ! Faudrait pas oublier qu’en son temps elle raclait les fonds dans la baie pour ramasser les huitres sauvages ! Alors la pêche hein ! Elle y a bien sa place non ?

Salut les gars ! Il y a déjà du monde sur le pont et çà remonte déjà du matos du carré il s’étale d’ailleurs. Comme çà, ça parait être le boxon mais bien organisé.

Pas le temps d’entamer une discute, on est direct employé à la manœuvre et vas-y charge le plateau de la grue ! Tu poses çà là ! Vas-y envoie tu peux remonter ! Hé attention ne restez pas en dessous !

Voilà c’est parti la dame va quitter ses habits de mer, s’alléger de sa voilure, lâcher du lest, larguer du gréement, c’est vrai qu’elle en a porté du monde cette saison et tiré des bords. Bon ! Parfois le moteur lui a été utile mais elle et lui ne se quittent pas ils resteront ensemble cet hiver.

Bon les gars le temps ce n’est pas top mais çà semble tenir et si on avance comme c’est parti on aura peut-être pas besoin de revenir demain !

Vu comme çà, ça donne de la guache et on s’y met un peu plus. C’est vrai qu’il y a du monde et tout au long de la journée ça n’arrêtera pas d’aller et venir. Nous qui venons pour la première fois nous allons côtoyer beaucoup d’adhérent ainsi nous prenons notre premier bain d’AVGG et il est plutôt agréable. Sauf que là Bruno m’a demandé de défaire une poulie de lui ôter son axe pour passer ensuite le cordage, et là j’en « chie » pour faire glisser cette boucle durcie par l’eau de mer.

Café ! Bonne pioche çà tombe bien j’ai sué mon ptit dej sur cette foutue poulie et sa corde !

Et le ballet des bras reprend sa chorégraphie Patrick nous briffe pour que les gestes et placements soient concrets et cohérents. A la fin on ne s’éparpille pas et çà avance et malgré tout ce monde chacun joue de sa partition, efficacité, efficacité !

Maintenant c’est la toilette de la dame en bas comme en haut, et vaut mieux être sur le pont qu’au carré, là c’est eau et javel et vas-y que je te désinfecte ! Elle est si sale que cela la Granvillaise ? Non mais au printemps elle sera prête pour reprendre la mer nickel/chrome.

Fin de cette journée bien rythmée tout ce qui devait remonter au local à Donville s’y retrouve au sec.

Et elle, elle va où pour ses quartiers d’hiver ?

Tu vois le Marité en face ? C’est là elle va se lover tout contre lui !

Larguez tout ! Eric à la manœuvre pour sa dernière traversée saisonnière du bassin et la voici amarrer pour son hivernage.

Salut à tous au printemps on la ré-apprêtera la belle dame de Granville.

Granville le 8 novembre 2014

Jean Lequertier

 Désarmement de la Granvillaise

Voir les commentaires

LA GRANVILLAISE AU DEPART DE LA ROUTE DU RHUM

5 Novembre 2014, 10:45am

Publié par AVGG


SAMEDI 1er DECEMBRE 11H00
La Granvillaise quitte le Hérel, direction St Malo. La météo avait annoncé du SW faible : elle ne s'est pas trompée. Nous voici partis pour 4 bonnes heures de Taillevent/Diesel.
Arrivée à St Malo : c'est déjà la foule sur les quais et sur l'eau. G90 se fraye un passage parmi l'essaim de semi-rigides fortement motorisés. Il faut dire que c'est la sortie du port des « ULTIM », immenses trimarans de plus de 30 mètres de long. Nous devons montrer patte blanche devant des tas d'embarcations plus ou moins officielles qui ne veulent pas qu'on rejoigne le coffre qui nous a été assigné, au pied de la gare maritime. Heureusement la Granvillaise est connue à St Malo et nous parvenons enfin à ce coffre si attendu, suivie un peu plus tard par le Courrier des Îles et la Neire Maôve, et d'autres vieux gréements dans la nuit.

DIMANCHE 2 DECEMBRE
Météo : pluie et vent de SW assez fort. Lever assez matinal, l'organisation nous ayant informé que le traiteur pouvait nous livrer dès l'aube et que nos clients devaient embarquer à partir de 10H30.
Heureusement le programme a un peu de retard et l'équipage peut apprécier le soleil sous le vent des 2 car-ferries tout près. Arrivent dans l'ordre : approvisionnement gastronomique de nos clients, le maître d'hôtel ( prévu pour préparer et servir le lunch) et enfin nos clients, élégamment vêtus d'une même veste de quart avec mention de leur société et du logo « Route du Rhum 2014 ». Les 19 personnes prévues ne sont plus qu'une quinzaine de personnes, compte tenu des prévisions météo peu engageantes. Le reste du groupe embarque sur La Cancalaise.

Les 2 bisquines feront route ensemble. Le programme concocté par Eric notre capitaine (route sur le Cap Fréhel, mouillage abrité au pied du Fort Lalatte et déjeuner tranquille tout en regardant les concurrents arriver) est rejeté par le boss du groupe : cap sur la pointe du Grouin et la ligne de départ. Le vent monte, les nuages menacent. Les 2 bisquines, toujours au moteur, décident d'enfreindre le règlement et montent leur grand voile pour se stabiliser et permettre à nos clients de retrouver leurs couleurs.
13H00 Ainsi gréés nous rejoignons la zone nord de la ligne de départ, là où sont les multis,
13H30 Petits fours, huîtres, vins blancs et maître d'hôtel (tout pâle d'avoir ouvert 2 bourriches d'huîtres dans le carré) sont montés sur le pont. Bon appétit à tous !
14H00 Top Départ. En l'espace de quelques minutes, nous sont passés devant tous les gros multis
(GV 2 ris) et plus loin dans le Sud les autres concurrents peinent à remonter au vent. Les premières gouttes arrivent: le lunch est vite conclu et descendu dans le carré. Retour à St Malo.

Sur la route, zodiac en panne de moteur avec 5 passagers à bord : 2 montent à bord et remorquage jusqu'à St Malo.
17H00 Retour sur notre coffre et rapatriement de nos passagers à terre. Fin de la prestation de la Granvillaise et de son équipage. Le reste de la soirée à St Malo fait partie de la vie privée des équipiers et ne regarde personne.

LUNDI 3 SEPTEMBRE
Le crépitement de la pluie sur le pont n'incite pas l'équipage à sortir de son duvet, d'autant que la météo c'est BMS 6/7 Beaufort et pluie. 11H30 Fin de la pluie, le vent annoncé n'est pas là. La Granvillaise (équipage réduit à 6 personnes) quitte son mouillage : taillevent 2 ris, petit foc (on ne sait jamais ! cf BMS), vent W/SW 25 noeuds. C'est les vacances ! D'autant que nos clients de la
veille nous ont laissé pas mal de bonnes choses et quelques bouteilles.
16H30 Arrivée dans le bassin du port de Granville et dernière navigation de la Granvillaise pour 2014.
René LEROUX,
équipier.

LA GRANVILLAISE AU DEPART DE LA ROUTE DU RHUM
LA GRANVILLAISE AU DEPART DE LA ROUTE DU RHUM
LA GRANVILLAISE AU DEPART DE LA ROUTE DU RHUM
LA GRANVILLAISE AU DEPART DE LA ROUTE DU RHUM

Voir les commentaires

les derniers travaux de Guy pour la Granvillaise

1 Novembre 2014, 21:01pm

Publié par AVGG

Un grand merci à Fred pour ses compétences et son professionnalisme

Les trois premières photos montrent le tournage d'un cabillot.

Les deux suivantes concernent la réalisation du support de la barre de secours ; cette pièce est uniquement soudée par point pour pouvoir la modifier après essai ;

il manque à souder sur les vis les tiges de manœuvres donc aucun outil ne sera nécessaire pour le montage de cette barre.

Suivant l'endroit ou on va la ranger on mettra plus de temps à aller la chercher qu'à la monter

Donc cette barre sera montable en 5 secondes, peut être moins, on verra dimanche.

pour tout renseignement n’hésitez pas à me joindre.

Guy

Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)
Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)
Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)
Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)
Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)

Fabrication des cabillots, à la main comme au bon vieux temps (photos 1-2 et 3) et du support de la barre franche de secours (photos 4 et 5)

Voir les commentaires

Navigations d'arrière-saison à bord de l'Albatros

22 Octobre 2014, 17:38pm

Publié par AVGG

Quand la bisquine ne sort plus, il y a encore un bateau disponible à l'AVGG : l'Albatros.

Les 3,5 puis 11 octobre, le petit maquereautier est sorti pour des formations d'équipiers et d'équipières ; l'envoi des foc, trinquette, grand voile et flèche, la godille, les virements de bord et la mise à la cape n'ont plus de secret pour ceux là.

Et comme il faisait beau certaines après midi, après les navigations, nous nous sommes offert un peu de réconfort, sur les bateaux amis, ou à la plage, et aussi quelques bains de mer plutôt toniques.

N'hésitez pas à contacter l'AVGG pour embarquer et en apprendre un peu plus sur les vieux gréements.

Pascale

lever de soleil sur les pontons, pétole ou bonne brise, et petits plaisirs du bord de mer .....
lever de soleil sur les pontons, pétole ou bonne brise, et petits plaisirs du bord de mer .....
lever de soleil sur les pontons, pétole ou bonne brise, et petits plaisirs du bord de mer .....
lever de soleil sur les pontons, pétole ou bonne brise, et petits plaisirs du bord de mer .....

lever de soleil sur les pontons, pétole ou bonne brise, et petits plaisirs du bord de mer .....

Voir les commentaires

Sortie dans la bonne humeur dimanche 28, clients et adhérents à parts égales

1 Octobre 2014, 12:13pm

Publié par AVGG

Le post de Guy :

Aujourd'hui pas équipier mais j'ai fait semblant de travailler ils n'ont rien vu (il faut pas le dire à Éric)

Pour plus amples renseignements contactez moi c'est le pied JE VOUS FORMERAI A FAIRE SEMBLANT

Autrement des clients super sympa qui nous ont bien aidé car les vents n'ont pas arrêté de tourner

On à recruté de nouveaux adhérents au poil

de la gite

de la vitesse

toutes les voiles dehors

soleil

casse croûte poids lourd au quai

Après nous sommes rentrés en pensant à la date et l'heure de la prochaine sortie

Quand on rentre on est content (pas longtemps) car en rentrant on regarde tout de suite quand on peut ressortir.

On en redemande !

A bientôt !

GUY

les anciens ..... et la relève !
les anciens ..... et la relève !
les anciens ..... et la relève !
les anciens ..... et la relève !

les anciens ..... et la relève !

Voir les commentaires

Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,

10 Septembre 2014, 09:06am

Publié par AVGG

Initialement nous devions passer ce week end sur Barneville Carteret avec une escale aux Ecrehous.

Vue la pétole annoncée, le président et le capitaine décident d'annuler cette destination et nous proposent Chausey pour les deux journées ; tous répondent présents.

samedi matin rendez vous à 7 heures pour le départ à 8 heures, sortie au moteur, envoi et essais de voile non concluants. Très bonne ambiance à bord, grand soleil mais peu de vent. Nous sommes 15 sur la Granvillaise.

Eric nous propose de faire le tour de l'ile par la gauche en passant par le phare et Port Marie. Il est 11heures, les estomacs réclament et nous nous régalons avec une super apéritif avec rillettes, melon, pâté, tout est délicieux.

Ensuite entrée par le nord et de nouveau, repas à bord, salade composée, fromages divins, l'ambiance est excellente, (Patrick et Patrice ont fait tout ce ravitaillement, ce sont d'excellents coursiers-à retenir pour un prochain week end-)

Grosse sieste pour digérer, puis baignade, nous ne sommes que trois à nous mettre à l'eau, un vrai bonheur de nager au pied de la Granvillaise, dommage de ne pas avoir un appareil étanche pour la photographier. Ensuite retour vers la grande ilenous arribvons dans le sound. Enfin le vent est là et nous en profitons pour tirer des bords. De loin à notre droite, nous apercevons un très grand voilier - et pour cause en approchan nous nous rendons compte que c'est le Belem" qui vient aussi passer la nuit à Chausey -venant de Saint malo- nous nous photographions mutuellement et avons le plaisir d'apercevoir Géraldine, gabier sur le belem. Géraldine nous rejoint pour l'apéritif, très détendue et heureuse de nous revoir ; dîner super : spaghetti bolonaises, soirée très sympathique dans le carré.

Dimache 7 septembre

6 heures du matin, je me réveille, monte sur le pont avec mon appareil photo pour voir le lever du soleil, loupé car il y a de la brume de chaleur, Notre président est en plein sommeil. Dans la journée -chenal de Beauchamp- nous apercevons un phoque qui se prélasse sur un rocher. Temps merveilleux, journée magnifique, le vent se lève, toutes voiles dehors nous mettons à peine une heure pour regagner Granville.

Tout était réussi, le temps, l'ambiance à bord, je suis prête à repartir. Que de bons souvenirs.

Marie-france

Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,
Week end adhérent à Chausey, 6 et 7 septembre,

Voir les commentaires

Le 31 du mois d'août...

3 Septembre 2014, 22:34pm

Publié par AVGG


L'idée de rendre visite au plateau des Minquiers en sortie associative a germé courant août au sein du Bureau. Le dimanche 31 pas encore réservé par des clients, et présentant un coefficient de marée favorable à l'expédition, est aussitôt retenu pour les adhérents, malheureusement limités à 12 sur la bisquine en dehors des eaux Françaises. Après une semaine maussade la météo prend bonne tournure et le départ est confirmé, appareillage à 9 heures dès que la hauteur d'eau au Hérel est suffisante pour franchir la porte.
Le plan est de débuter notre approche sur place en tout début d'après midi pour bénéficier d'une hauteur d'eau relativement confortable, la pleine mer locale est juste après 11 heures. À bord 3 personnes ont déjà circulé dans l'archipel, Michel en 1967 pour aider un ami pêcheur à relever ses casiers, Pascale au cours de deux croisières en 2009 et 2010, et le patron de La Granvillaise alors qu'il faisait ses premières armes sur un autre vieux gréement Granvillais en tant que Second, en 2010. L'atterrissage aux Minquiers est préparé à l'aide du bel ouvrage de Peter Carnegie du Royal Cruising Club Pilotage Foudation, cet ouvrage étant une mise à jour du fameux guide des Anglo-Normandes de Malcom Robson, et avec les conseils précieux que Jérôme de Grune Sec nous donne gentiment.

Nous entrons dans les eaux territoriales du Royaume Uni juste avant la marque cardinale Sud-Est Minquiers. La bisquine sous basses voiles et foc moyen lutte au près contre une petite houle résiduelle avec appui moteur pour assurer l'horaire d'arrivée. Pas très agréable de consommer du gazole alors que le Noroît est établi à 3-4 Beaufort, mais ce vent nous donne une visibilité du tonnerre et penser au retour au portant nous garde le sourire. Nous sommes impatients de voir se profiler les portes d'entrée entre les cailloux du coin, que nous ne connaissons que par les photos du guide, mais par cœur !
Nous identifions d'abord sans doute possible l'alignement donné par les deux balises du Rocher Sud du Bas, que nous laissons défiler sur bâbord car nous choisissons d'approcher Maîtresse Ile par l'Est dès que nous aurons repéré la balise Récif le Coq. Elle apparaît peut après, pas sous la forme d'une marque Cardinale Est comme l'indique la carte 7161 du SHOM mais sous celle d'une perche rouge et blanche surmontée d'un cylindre.
Au Coq les voiles sont affalées, le mouillage préparé par JP et ses aides, deux matelots scrutent la mer devant l'étrave. À l'arrière le patron barre, un matelot prend régulièrement les relèvements du Coq et du Rocher Blanc, un autre les reporte sur la carte et guide le barreur, un troisième confirme par la trace que nous laissons sur sa tablette équipée de Navionics. Comme recommandé par Jérôme nous passons juste au Sud de la roche notée 4,6m sans la voir mais dont les remous et marmites levés par le courant qui porte à cette heure au Nord-Nord-Ouest donnent un peu la chair de poule. Nous continuons la progression à vitesse lente mais suffisante pour étaler le courant traversier jusqu'à l'alignement du mât de pavillon par les toilettes au 339 que nous suivons après virage à droite, nous sommes presque arrivés.

La croix et le panneau rouge du Rocher Blanc alignées au 081 nous confirment peu après que nous sommes à bon port, le sondeur indique 10 mètres, JP d'un petit coup sec de barre de guindeau envoie la pioche et 30 mètres de chaîne dans l'eau limpide, première partie de la mission accomplie.

Il ne faut pas mollir et organiser la visite à terre avant que le niveau ne soit trop bas et interdise la sortie. La douceur de l'air, la tranquillité du lagon, l'eau transparente, encouragent plutôt à passer la nuit sur place. Nous visitons le hameau minuscule construit en partie par les carriers qui déménagèrent par la suite à Chausey, équipé des toilettes les plus Sud des îles Britaniques. Deux équipières se baignent. Depuis le sommet de Maîtresse ile qui culmine à 9 mètres d'altitude nous observons, songeurs, les bancs de sable dont le grand Fourchi rouge qui découvre juste et celui qui ferme notre mouillage à l'Ouest, les récifs éparpillés sur une surface sensiblement identique à celle de Jersey, la baie de Saint Aubin et le port de Saint Hélier. Dans nos poches le pavillon national, nous n'écrirons pas pourquoi afin de ne pas offusquer nos adhérents sujets de sa gracieuse Majesté ni le Foreign Office, et, une sonde à main car en tant qu'échelon précurseur, nous prenons des notes pour les prochaines visites.
Le mouillage relevé nous quittons les lieux en suivant sur l'arrière l'alignement du mât de pavillon par les toilettes jusqu'à rencontrer la route 080 vers le Coq, la dent de granit du 4,6 est maintenant bien visible au Nord. Même technique que pour l'arrivée la route est suivie par les moyens traditionnels et contrôlée sur la tablette.

La précision du GPS de l'IPad est incontestable mais il n'en est pas forcément de même pour la cartographie. Les cartes électroniques sont pour la plupart des reproductions de cartes papier qui peuvent dater et avoir été établies avec des moyens de positionnement bien moins précis qu'aujourd'hui. Par ailleurs les moyens de reproduction peuvent être entachés d'erreurs. Si la position du bateau est précise à 3 mètres près, le rocher affleurant porté sur la carte électronique à une encablure peut ne se situer qu'à quelques mètres. Le matelot assurant le suivi électronique n'observera néanmoins pas d'erreur notable. La hauteur d'eau minimum lue au sondeur sur notre trajectoire de sortie sera de 5,6 mètres.
En eau libre, la ligne de sonde des 10 mètres franchie, envoi des basses voiles, puis du tape cul et grand hunier. Deux bords de largue jusqu'aux rondes de l'Ouest, casse croûte, deux autres bords jusqu'au Loup et entrée au Hérel de nuit.

Belle journée riche d'enseignements, nous donnons la première place à l'humilité que le marin doit savoir conserver. Nous sommes impatients de faire partager cette sortie à ceux qui n'ont pu être du premier voyage.

photos de Cécile, Moussette, Guy, Pascal, Patrick.

Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...
Le 31 du mois d'août...

Voir les commentaires

Voiles de Travail, le point du vue de Guy

27 Août 2014, 16:56pm

Publié par AVGG

L'édition 2014 des voiles de travail s'est déroulée sous le soleil ; la musique et la bonne humeur n'ont pas fait défaut d'où une ambiance formidable que ce soit sur les bateaux ou sur les stands commerciaux

et culturels.

La restauration était de qualité à des prix très corrects animée par maints et maints bénévoles que l'on ne remerciera jamais assez.

Les diverses animations à terre étaient également de très bonne qualité avec, bien sûr, la pêche aux huîtres dans le port, suivie d'une dégustation gratuite,

la visite des bateaux( peut-être à améliorer), les ateliers pour enfants, pêche à la ligne, fabrication de pommes de toulines, construction de bateaux,

la démonstration de canots, les 2 doris qui coulaient!!!!!!!!!!!!!!!! sauvés in extremis,

les doris en activité dans le bassin, et dehors tout ceux que j'oublie, à qui je demande pardon,

les terre neuvats,

Les photos noir et blanc des bénévoles étaient une très bonne initiative : ces photos d'une très bonne qualité ont été affichées et visibles par tout le monde.


Quant au mondial des bisquines, la Granvillaise a terminé deuxième et la Cancalaise avant dernière !

Voir les commentaires

Depuis plusieurs jours, le Festival des Voiles de Travail

25 Août 2014, 21:05pm

Publié par AVGG

Cette année la Granvillaise a été une fois encore en première ligne des attractions de ce remarquable évènement de fin de saison qu'est le Festival des Voiles de Travail à Granville .

Démonstration de pêche à la Drague dans le port de commerce, 2 stands communs (histoire et techniques et vente d'articles) avec les Cancalais, embarquements tous les jours lors des parades nautiques, activités de matelotage entre autres, et, couronnement de l'évènement, envoi des trois étages de voiles dans le bassin de commerce puis régates devant les jetées du port, permettant à tous de partager le spectacle, les deux marins, les équipiers et les adhérents qui se sont dévoués sans compter ces jours là n'ont pas ménagés leurs efforts.

Enfin, après la dernière manche, petit souper de nos restes à bord de l'Etoile de France à l'équipage très sympathique.

Un grand merci à tous les membres de l'association dont l'action et l''implication a été très remarquée.

Ci-dessous les photos d'Arlette

Commentaires du diaporama, Guy et Pascale

Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant  de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !

Tout démarre en musique, sur les stands nos spécialistes ont bien l'intention de tout vendre. Dans le bassin, Marion barre l'Albatros, sur lequel tous les adhérents peuvent naviguer (renseignez vous),Sur les photos du milieu, démonstration de pêche à la drague,puis gros plans de deux de nos chers adhérents. Pour finir, les deux soeurs après la bagarre, sortant de conserve pour quelques derniers ronds dans l'eau., çà passe juste mais çà passe !

Voir les commentaires

Sortie en Rance, suite

18 Août 2014, 09:21am

Publié par AVGG

En complément de l’article, nous voulons souligner l’ambiance pleine de bonne humeur de cette sortie. Deux jours, cela permet de mieux se connaître, il y a des temps de partage, autour de la cuisine, des repas ou de la vaisselle, des échanges et aussi des fous rire, et des moments de calme pour admirer le paysage, un apprentissage sur carte marine par Eric, un bon entrainement pour les manoeuvres, etc....

La soirée, en musique, a permis aussi de découvrir les talents cachés de certains, comme Jean-Guy dansant le rock sur le pont au milieu des tentes, vergues, poulies et autres obstacles. Plus de mal de dos à ce moment !!!

La séquence tente, assez folklo, elle aussi : vous connaissez les tentes 2 secondes? 2 secondes pour les déplier, 2h pour tenter de les replier!!

Bref, un week-end comme cela, ce n’est que du bonheur, cela resserre les liens entre les adhérents tout en se faisant voir en dehors de nos territoires habituels

A renouveler dès que possible !”

Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....
Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....

Quelques aspects de la vie à bord, bien agréable....

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog